Rechercher
  • Valérie Cupillard

Comment mettre les graines germées dans nos menus ?

Dernière mise à jour : sept. 18

Aériennes et légères, les graines germées cachent bien leur jeu… Ce sont des petits trésors d’énergie ! Dans nos cuisines, vous remarquerez que c’est souvent au printemps (et jusqu’au milieu de l’été) que les petites graines germent le plus facilement. Si l’on est sensible à l’énergie de cette saison, on ne manquera pas de noter que c’est la période de l’année où tout germe et tout pousse… C’est le meilleur moment pour suivre la nature et en consommer.


Dès l’apéritif, elles rendent la décoration appétissante, disposées sur des canapés ou des toasts tartinés de pâté végétal, de tapenade, de caviar d’algues ou d’aubergines.

Les graines germées se consomment aussi crues à croquer mais on peut aussi les boire ! Si vous préparez des jus de légumes frais, ajoutez-en une poignée pour les transformer en véritables cocktails pleins de vitalité :

- Pour certains légumes que l’on peut mixer crus en purée puis diluer en rajoutant de l’eau, comme le concombre ou la tomate, il est facile d’intégrer des graines germées dans le blender (mixeur).

- Pour les jus de légumes (carotte, céleri…) qui passent à l’extracteur de jus (ou dans une centrifugeuse), il est aussi agréable de déposer les fines pousses de graines germées en décoration sur la mousse d’un jus tout frais pressé. De cette façon on évite de passer les graines germées au travers des tamis.


Dans les potages et sur les crudités

En règle générale, ne les faites pas cuire ! Si vous les rajoutez dans un plat chaud, ce sera après cuisson, au moment de le servir ou dans l’assiette. Les graines germées peuvent être dispersées sur un potage juste avant de le consommer, sur une purée de légumes, un riz cuisiné ou mélangées dans un taboulé ou une salade.


En sauces et en galettes

Pour réaliser des galettes végétales, les recettes traditionnelles utilisent le blé germé, on pourra choisir aussi de l’épeautre ou du sarrasin. Ces graines de céréales germées peuvent être incorporées à vos mélanges pour galettes végétales de même que les germes de haricot mungo. Elles sont plus robustes que les fines pousses issues de graines de légumes ou d’herbes aromatiques (alfalfa, poireau, radis, moutarde…). Ces dernières vont mieux dans les sauces où on peut les émincer comme on le fait avec des fines herbes.


Les graines germées pour décorer

Variées et ludiques, les petites pousses vert tendre sont aussi des éléments de décoration pour des assiettes appétissantes pleines de fraîcheur. Elles donnent un petit air festif et transforment gaiement les recettes, pensez à les déposer sur une part de terrine, un aspic aux légumes, une mousseline de carottes ou un velouté d’asperges.


Dès le petit déjeuner…

Vous pouvez même les glisser au petit déjeuner pour bien démarrer la journée : vous pouvez mixer des graines germées de tournesol avec un lait végétal, les rajouter dans une crème de petit déjeuner (façon porridge aux flocons de quinoa ou inspirée d’une crème Budwig) ou encore dans un bol de quinoa aux fruits secs.


La plus facile pour commencer

Pour vous familiariser avec le petit monde des graines germées, testez le tournesol. Facile et pratique à mettre en route, la consommation du tournesol s’échelonne chaque jour. Même après seulement quelques heures de trempage, on découvre déjà un goût nouveau. Quelques jours plus tard, sous forme de germes, le tournesol est tendre et frais, on le grignote tel quel facilement. Et lorsque deux petites feuilles vertes apparaissent et que le tournesol a atteint sa taille de jeune pousse, il ne vous reste plus qu’à le parsemer sur les crudités.

Choisissez des graines de tournesol décortiquées : faites-les tremper une demi-journée dans une eau de source. Changez l’eau en les rinçant bien. Frottez les graines entre les doigts pour détacher les petites peaux que vous jetez. Goûtez-les, elles ont un goût tout frais et croquant.

A ce stade, on peut déjà les rajouter dans une salade de fruits au petit déjeuner, les mixer dans une sauce à salade.

Pour continuer la germination, étalez les graines de tournesol rincées et égouttées dans votre germoir ou dans un bocal en verre (un bocal à confiture fera très bien l’affaire à condition de poser un carré de mousseline sur l’ouverture du pot et en le maintenant avec un élastique, ce qui permet de conserver une atmosphère humide. Il faut aussi tourner le pot de façon à ce que les graines humides se collent le long des parois du bocal et maintenir le bocal incliné pour éviter toute stagnation d’eau).

Chaque jour, rincez vos graines de tournesol, enlevez à chaque fois les peaux qui se décollent. Arrosez avec une eau de source.

Dégustez les graines avec leur germe qui mesure environ un demi-centimètre. Si vous attendez encore quelques jours de plus, les petites feuilles apparaissent et vous obtenez alors des pousses que vous pouvez couper et parsemer sur vos salades.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout