Rechercher
  • Valérie Cupillard

Ravioles à la crème de butternut

La courge butternut possède une chair fine au parfum délicat qui donne un résultat particulièrement équilibré pour concocter des sauces ; elle n'est pas aussi aqueuse que la courge musquée bien adaptée pour faire un coulis liquide et elle n'est pas aussi dense que le potimarron qui permet les purées bien épaisses.

Je vous propose cette recette douce et réconfortante pour un repas d’automne, elle est tirée de mon livre "Huiles essentielles et eaux florales en cuisine" pour vous en donner un aperçu.

Le parfum de thym est aussi frais que si la plante venait d’être cueillie et l’hydrolat restitue toutes les nuances de son terroir.

Recette avec la courge butternut et hydrolat de thym
Ravioles à la crème de butternut du livre "Huiles essentielles et eaux florales en cuisine" - Photographie C. Albisser Hund

Pour 2 à 3 personnes


4 plaques de ravioles du royans (240 g)

250 g de courge butternut (poids prêt à cuire)

20 cl de crème végétale liquide de noix de cajou

3 pincées de graines de pavot

2 à 3 c. à s. d’huile d’olive

2 c. à s. d’hydrolat de thym doux à linalol (bio et de qualité alimentaire)


Pour éplucher la courge butternut facilement, coupez-la en larges rondelles, retirez la peau et les graines.

Pesez 250 g de chair que vous détaillez en morceaux dans le panier d’une cocotte à fond épais. Faites cuire à la vapeur douce.

Mixez la courge butternut cuite avec la crème végétale liquide, salez et ajoutez l’hydrolat de thym, réservez au chaud.

Si vous avez une courge butternut avec une chair particulièrement dense, il vous faudra peut-être augmenter la quantité de crème végétale liquide pour obtenir une consistance de coulis.


Faites chauffer une casserole d’eau. Pochez les ravioles dans l’eau bouillante, égouttez-les et disposez-les dans les assiettes creuses.

Nappez avec la crème de butternut. Versez un filet d’huile d’olive douce et parsemez de graines de pavot.

1 998 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout